Notre service d’admissions est là pour vous renseigner et vous conseiller dans la constitution de votre dossier. Commencez ici…

Notre service d’admissions est là pour vous renseigner et vous conseiller dans la constitution de votre dossier. Commencez ici…

Nouveau Bâtiment Tarif Sierrois Autres Communes
Chambre à 2 lits 107.- 115.-
Chambre à 1 lit 129.- 137.-
Ancien Bâtiment Tarif Sierrois Autres Communes
Chambre à 1 lit 123.- 131.-
Studio – Personne seule 141.- 149.-
Studio – Couple 107.- 115.-

N.B. Les prix ci-dessus s’entendent pour les personnes indépendantes par personne par jour en pension complète.

Notre Formulaire d’admission est disponible en téléchargement ici. Il est également disponible sur demande à la réception de notre Institution.

Il vous suffit alors de l’imprimer, le remplir, le signer et nous le renvoyer à l’adresse suivante :
Foyer St-Joseph
Montée du Château 21-23
3960 Sierre

FACTURATION DES SOINS

Le montant pris en charge par les caisses-maladie, aux termes d’une convention passée entre l’AVALEMS (Association VALaisanne des Etablissements Médico Sociaux) et la Fédération Valaisanne des caisses-maladie ainsi que la Fédération des sociétés de secours mutuels du Valais.

Cette convention a été ratifiée par l’Etat du Valais en 2006. La facturation de ce forfait est adressée directement à la caisse maladie concernée.

FACTURATION DES ACTES QUOTIDIENS DE LA VIE

Au sujet de la rente d’impotence : “Le but de la rente est de subvenir à toutes personnes qui n’est plus en mesure d’accomplir les actes quotidiens de la vie courante : se lever, se laver, se coiffer, se raser, s’habiller, etc.. Lorsqu’une personne est prise en charge par un particulier, il est évident que cette rente sert à couvrir les frais que peuvent engendrer une telle situation, le bénéficiaire est le prestataire de service comme le prévoit la loi.

Dans le cas, où une personne qui réside au Foyer et qui deviendrait impotente après son entrée, le foyer entreprendrait les démarches nécessaires en vue d’obtenir cette rente, avec l’aide du médecin et de la famille. Pendant le délai de “mise à l’épreuve”, (1 année), le foyer a l’obligation de mettre à disposition gratuitement du personnel soignant afin d’assister la personne dans les actes quotidiens de la vie courante. Pendant cette période d’attente, le foyer ne peut en aucun cas, facturer de manière directe ou indirecte ou contournée à aucune partie, des frais pour cette aide. Cependant, lorsqu’une décision est émise, le foyer est en droit de facturer, si nécessaire avec effet rétroactif, la rente d’impotence conformément aux dispositions prévues dans l’article 20 de la loi sur l’AVS qui déclare “L’allocation revient de droit au prestataire…”, en l’occurrence le Foyer”.

Cette rente ne vient pas en déduction du prix de pension. Elle sert à compléter les coûts engendrés par le plus grand nombre de soins qu’exige cet état de santé.

AUTRES DOCUMENTS UTILES